Echec...

Retour index : Les Fables


Echec…


En son royaume lointain
Se morfondait un Suzerain
De la monotonie de son Destin.
N’ayant plus envie de rien
Il promit de réaliser vœu
A qui lui trouverait passion.
Mille merveilles et plaisirs furent portés à son attention,
Tous s’avérant bien ennuyeux.
Vint alors l’un de ses jeunes pages
Lui présentant Tablier
A l’apparence de Damier.
L’espiègle fit ainsi étalage
De la noblesse de ce jeu :
« Voici le divertissement des Dieux !
Aux plus sages ils en firent don,
Ces hommes d’alors, du Sanskrit nom
De Chaturanga l’enseignèrent les premiers
Aux seigneurs se partageant le monde en Echiquier.
De Chine ou de Perse, les Empereurs
Y confrontèrent leur stratégie durant des heures
L’appelant Xiangqi ou Chatrang.
Et de Shogi, Tafl et Makrok
Qu’on soit chef de guerre, en sa langue
Nipponne, Viking ou Siamoise, en égal on y fit Roque ! »
Voilà démonstration faite
Et, après quelques prises de Fous et Cavaliers
Ou de Tours et Reine défaites,
Défi relevé.
Le Puissant manda alors à son sujet
Quel était son souhait.
« Je ne désire qu’un sou ma foi,
Mais que vous le multipliez, de sa somme, à chaque fois
De case en case ! »
Cela sembla peu
Et notre Tsar en proclama l’oukase
Malgré son questeur criant au feu.
On ne sait si promesse fut tenue,
Ou le malin banni tel un parvenu,
Car d’or jamais le plateau
Ne pu en contenir tout le du !
Au moins de l’imbécile Ubu
Tirons-en apologue moins sot :

Le Prince, tel Palamède le Grec,
Se pense en Roi, mais un Pion
Suffit parfois pour de sa règle en faire exception
Et le mettre en patent échec !

Auteur : Val


Chatrang : Antique jeu de stratégie que l’on prête chez les Perses comme l’ancêtre des Echecs, titre disputé par les Hindous et leur Chaturanga.
Chaturanga : Antique jeu Hindoue proche des Echecs avec des pièces au nom d’Eléphants, Cavaliers, Chars, Fantassins. Il se jouait à quatre déjà sur un plateau de soixante-quatre cases.
Echecs : Jeu que l’on ne présente plus. Les termes « Cavaliers, Fous, Pions, Reine, Roi, Roque et Tours » s’y rapportent.
Makruk : (Ou Makrok et Makrook) Jeu antique Thaïlandais semblable aux Echecs.
Oukase : (Ukase ou Oukaze) Edit ou décret dictés par le Tsar et qui avaient force de Loi.
Page : Jeune noble mis à disposition d’un monarque, par extension un serviteur.
Palamède : Héros de la Guerre de Troie auquel les Grecs prêtèrent l’invention des Dés et de bien d’autres choses, mais notamment les Echecs !
Questeur : Synonyme de « Trésorier » depuis son origine Romaine.
Sanskrit : Antique langue élitiste principalement employée jadis dans la culture Hindoue et Indo-Européenne.
Shogi : Jeu de stratégie au Japon proche des Echecs.
Tablier : Surface ou plateau de jeu, le plus souvent aux Dames ou aux Echecs.
Tafl : Egalement, Hnefatafl, fut un jeu antique joué au Nord de l’Europe notamment par les Vikings. Ses règles ont été oubliées mais il s’apparente aux Echecs.
Tsar : Monarque Russe.
Ubu : Personnage de fiction littéraire crée à la fin du XIXème Siècle, notamment dans la pièce « Ubu Roi ». Ubu est une caricature folle de l’ivresse du pouvoir et de ses déviances.
Xiangqi : Jeu de stratégie dit d’« Echecs Chinois » apparenté donc aux Echecs.

prix_p11.jpg

(tiré de l'ouvrage édité : Le Fablier de Val)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License