Indigestion

Retour index : Les Fables


Indigestion

Qui dort, dine !

De cet adage récité en sourdine
Enrichissons-en la maxime,
Pour à qui lui manque rime,
Que la nuit porte autant conseil…
… Pourtant, au réveil,
Point de consistance
A celui (ici votre serviteur) qui pense
Y trouver meilleure pitance :

Parler de la Cène
Et du plat de haine
Dont Judas fit vengeance ?
Voilà récit bien plat
Et depuis longtemps mangé froid !
D’une Grenouille bien fière
L’emplir d’air
Pour la faire plus grosse qu’un Bœuf
Ou d’une orgie gargantuesque
En faire Rabelaisienne geste ?
Sans conteste
Voilà menus indigestes
Même pour qui ferait vœu
De les servir un peu rances
A quelques honnies panses…

… Non franchement
Des vieilles recettes
Comme des lettres en tête
Convenons-en
Qu’on en fait chacun l’entourloupe
D’en resservir ainsi toujours la soupe !

(Même si on dit des vieux pots
Qu’ils sont pour cela idéaux)

Auteur : Val


(commentaires à venir)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License