L'Âge ingrat

Retour index : Les Fables


L'Âge ingrat

Ne faisons pas fine bouche
Et ici fêtons
Du Parangon
(Quoiqu’un peu louche)
L’anniversaire :
Oui cessons tout mystère
Nous parlons bien du Sieur La Fontaine
Qui mis en scène
Nobles Animaux
En fameux fabliaux…

(Bon je suis hypocrite
Car je lui tiens mérite
D’avoir plutôt talent de faussaire
À prendre matière
Des Fabliers d’Esope ou de Marie
De France,
Et avec quelle arrogance
De s’approprier leurs récits
Comme s’ils étaient de lui !)

… Au moment où j’écris
Plus qu’une poignée d’années
Pour, depuis qu’il est né,
En constater le quadricentenaire !

(Et quand viendra l’ère
De cette célébration,
Pour nous autres Fabulistes
Toujours en piste
Fini toute ambition
D’être si ce n’est l’un de ses pairs
Même un de ces congénères…
.. Il n’y en aura que pour lui !)

Tenons-nous le pour dit
Reste une décade
Pour faire mentir sa (remaniée) tirade :

Des Fables
Rien ne sert de les écrire,
Il faut à la cour les lire
Pour s’en faire leur seul notable !

Auteur : Val


  • Fabulaire : Le monde des Fables.
hdfwab12.jpg

(tiré de l'ouvrage édité : Histoires de Fables)

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License