L'Avocat du Diable

Retour index : Les Fables


L'Avocat du Diable

Une Assemblée bien hétéroclite
Fut un jour réunie
Pour juger du Mal hystérique
Et qu’il soit pour de bon puni.
Mais là où l’on pensait évident le consensus
Voilà que le Démon mis au ban
Eut malignité, trouvant
Avocat pour le défendre mordicus :
« Comment du Diable
Peut-on plaider cause
Si ce n’est par quelques clauses,
Passées avec la bête, bien inavouables ? »
C’est là la pensée partagée entre curetons
De toutes confessions.
« Oh, point de cas éperdu
Ni de pacte signé de mon sang ;
Représenter un innocent
Est une affaire entendue…
… Oui Messires,
Si l’accusé n’est pas présent
C’est que de ses crimes, dits accablants,
Il n’y a lieu. Et pire,
C’est que de prévenu
Il n’existe pas ni davantage d’ange déchu ! »
On hurle au blasphème,
Preuve de la manigance de l’obscène ;
On brandi texte Mésopotamien
Où Gilgamesh le Sumérien
Combat déjà ce Satan ;
Sous le nom de Loki toujours il ment,
D’Azazel à Lucifer
On le sait en outre né des Enfers !
Il se cache dans le Loup, le Païen, l’étranger,
L’amour même et, sa pire tentatrice, la Femme !
Depuis des siècles, de ces infâmes,
On les torture et tue sans pouvoir le déloger !
L’Avoué soudain d’applaudir
A ceux de traquer jusqu’au rire :
« Je ne sais si vous parlez de vos Dieux,
Tout autant absents,
Mais, comme eux, de mon client
Nul de le voir selon vos propres aveux :
Le verdict est ainsi fait !
La prochaine fois
Cherchez-le en votre Foi,
Quelque chose me dit qu’il n’y a là que pour le trouver ! »

De Dieu on le prie pour être pardonné,
Du Diable on le fait coupable d’avoir pêché.
Ainsi de l’un on en a point la sentence
Et de l’autre l’innocence !

Auteur : Val


Ange déchu : Pour ceux ne le sachant pas, le Diable serait un ange déchu n’ayant ainsi plus de lien avec Dieu… (NDLR : ce qui est « monothéiquement » plus correcte au risque que le « Créateur » soit tout et donc aussi le Mal. Encore que s’il n’est pas tout il n’est plus un Dieu créateur de tout et peut-être donc de plus rien du tout !)
Avoué : Autre nom, plus ancien, de l’Avocat.
Azazel, Lucifer, le Malin, Satan : Ces quelques noms font partie de la longue liste des représentations démoniaques dans les religions ou civilisations et époques, du Diable. Figure toujours mauvaise et maléfique, blasphémateur des Dieux et souvent lié au feu destructeur.
Gilgamesh le Sumérien : Gilgamesh est un personnage Evhémériste de Mésopotamie (de Sumer) où il fut héros, Roi, Homme, Tyran, Dieu et Démon tout à la fois. C’est aussi l’une des premières traces écrites rapportés sur son combat avec le « Diable »… Mais qu’il aurait été lui-même !
Mésopotamien : Adjectif tiré du nom « Mésopotamie », civilisation considérée comme l’une ou la plus antique de l’Humanité.
Loki : Incarnation dans les Mythes Germano-Nordiques du Mal. Loki est, sans être un Démon, un « Homme » (métaphoriquement) qui peu à peu devient maléfique et incontrôlable.
Plaideur : Autre nom d’un Avocat et dans tous les cas, qui plaide une cause.

prix_p11.jpg

(tiré de l'ouvrage édité : Le Fablier de Val)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License