L'Ogre et la Mare

Retour index : Les Fables


  • Fable dans le cadre d'un exercice portant sur l'illustration des sept pêchés capitaux, ici la Gourmandise

L'Ogre et la Mare

Oubliée des Hommes,
Une Mare faisait somme
D’un riche vivier
Jamais jusqu’à lors pêché…

Ce dont un Ogre vint faire disgrâce
Crevant de l’eau la surface
D’une large nasse
Aussi cruelle que son affreuse face :
Alors Goujons, Tanches, et autres alevins,
D’y frétiller en vain
Ramenés soudain
Par l’affamé vilain !
Toutefois une Perche, pour éviter la friture,
Aussitôt d’une Carpe jeter en pâture :
« Prends plutôt une ligne
Et j’accrocherais à cette meilleure chair
Son crochet de fer ! »
Passant marché, notre maligne
De duper de bien vilaine manière
Le goinfre, liant le tout à une lourde pierre…
… Qui, ne voulant lâcher prise
À sa gourmandise
Et sa canne cédant, fut emporté par le fond
Comme tous ceux appâtés par quelque hameçon !

Dont l’arc-en-ciel
Plus encore en démontra malgré-elle
La morale illustrée par cette Fable,
Notre Gargantua à l’appétit insatiable
Buvant du trou les eaux
Jusqu’à la vase, s’y terrant le Carpio,
Mais se tortillant dessus le menu fretin
Suffisant ici pour toute… faim !

Auteur : Val


Alevins : Très jeunes poissons à peine nés.
Arc-en-ciel : Ici une variété de Perche aux écailles multicolores.
Carpe : Gros poisson d’eau douce vivant prés de la vase.
Carpio : La Carpe en Latin.
Gargantua : L’insatiable personnage de Rabelais donnant ici synonyme à notre Ogre.
Goujons : Petit poisson d’eau douce.
Menu fretin : Personne de peu d’importance mais aussi petits et maigres Poissons pour la friture.
Perche : Petit poisson d’eau douce.
Rets : Piège.
Tanches : Petit poisson d’eau douce.
Vaseuse : Notre Carpe…
Vivier : Bassin souvent artificiel servant d’élevage de Poissons.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License