La Chèvre et le Chou

Retour index : Les Fables


La Chèvre et le Chou


Un gardien de troupeau,
Du moins n’avait-il que pour cheptel
Une unique Chèvre, bien rebelle
Et nerveuse du sabot,
Trouvait dilemme à préserver ses Choux
De la bovine dévoreuse,
Et tout autant ses roseraies de cette furieuse.
Mais voilà, rôdant Loup,
Et devant s’absenter, elle devait au moindre danger
Pouvoir s’échapper :
Qu’arrive le pire
Et de la biquette on n’en aurait plus que le cachemire !
Notre pauvre Berger
Eut alors invraisemblable idée,
À l’ingénue n’ayant jamais d’un Bouc vu la queue,
De faire conte des plus curieux :

« Sais-tu où naissent les Chevreaux ?
Au coeur de mes légumes, voilà la vérité !
Sais-tu où les Chevrettes trouvent berceaux ?
Dans celui de mes roses, c’est un fait ! »
S’en alla ainsi le pâtre, certain que l’animal
Ne se ferait ainsi point cannibale…
… À la ferme, de retour
Après quelques jours,
Notre éleveur
Découvrit pourtant avec horreur
Que sa tête de bétail
Avait, de ses cultures, fait gargantuesque ripaille !
La panse gonflée jusqu’à la lie
Et l’interrogeant sur ce désastre
Faisant de son ventre boursoufflé gastre,
La bêlante à l’agonie
Confia qu’elle eut pour seul dessein,
Si d’aventure était venu l’Ysengrin,
Du sexe des deux anges, étant des siens,
Pour le fuir de tous les porter en son sein…

La plupart du temps,
Ménager à la fois la Chèvre et le Chou,
Raison est au proverbe convenons-en,
Que c’est à en devenir fou !

Auteur : Val


Cachemire : Etoffe tirée de laine de Chèvre.
Cheptel : Terme désignant l’ensemble des animaux d’élevage d’une ferme.
Gastre : Partie de l’abdomen annelé des Fourmis, ici métaphore d’un ventre surdimensionné.
Mâtin : Autre nom, plus ancien, du Chien.
Ysengrin : Comme le Mâtin pour le Chien, l’Ysengrin est un terme de conte pour désigner le Loup.

prix_p11.jpg

(tiré de l'ouvrage édité : Le Fablier de Val)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License