La part du Lion

Retour index : Les Fables


La part du Lion

À la cour,
J’entends ici celle sauvage,
- Bien que d’autres personnages
Aux dits plus civilisés atours
En aient l’usage
D’en faire même carnage -
Le Lion,
Du règne animal,
En a le pouvoir royal
Sans jamais n’y faire concession ;
Ainsi lors de ces chasses seigneuriales,
Au moment de la curée,
De ne jamais les partager
En portions égales :
- La proie d’être débusquée par le Mâtin ?
Qu’importe, né Chien
Il n’en aura que les os !
Le Loup si féroce
Et sa meute de Veneurs
D’en fatiguer le coeur ?
En goûter le sang
Suffira à ces gens de rustre rang !
Le Renard d’en contrer la ruse ?
Du pelage écorché qu’il en use
Pour son camouflage !
Quant au reste de l’équipage,
S’il ne craint l’orage,
Qu’il ose demander meilleur lot
Au vue des nobles crocs
De celui faisant adage,
Par leur loi, d’être d’eux le plus fort ! –

Ainsi toujours la Fable, à cor
Et à cri, aura clamé
Qu’avoir société avec Roi
Ne vous en concède équitable droit
Nonobstant même de l’avoir consacré…
… Si ce n’est cette fois
Que de l’escompté trophée, bois
Prélevé au pauvre pourchassé Cerf,
Il en fut au contraire
Tailler sur sa propre crinière,
En révolutionnaire
Collusion ayant été passée par toute sa faune
Pour renverser le trône,
Donnant bien force à la précédente expression
Quand le fauve s’en appropriait la raison !

Ainsi risque quelques dommages
Qui des communs gains
N’en partage rien
À ceux leur en ayant fait pourtant hommage…

Auteur : Val


Rappel adage : La Loi (ou la raison) du plus fort est toujours la meilleure…

  • « à cor, et à cri » : Outre l’expression donnée à ce que l’on pratique bruyamment, désigne également la chasse à courre pratiquée avec des « cors » et forts « cris »…
  • « en bois » : Les cornes du Cerf se nomment les « bois »…
  • Curée : La curée à la chasse est la part laissée aux Chiens ou plus généralement la répartition que l’on fait à des tiers…
  • Equipage : Dans le jargon de la Vénerie, les personnes composant les groupes de chasseurs.
  • Mâtin : Non ancien désignant des types de Chiens massifs servant à la garde.
  • Veneur : Nom donné à celui qui s’occupe des chiens à la chasse à courre mais à l’origine étymologiquement celui qui chasse, le chasseur donc.

« Avoir société » & « gain et dommage » : Référence à la Fable Hommage de La Fontaine.
« Tailler… » : Se tailler la part du Lion ; ici en l’occurrence « sur » le Lion !

hdfwab12.jpg

(tiré de l'ouvrage édité : Histoires de Fablesl)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License