La Stalactite et la Stalagmite

Retour index : Les Fables


La Stalactite et la Stalagmite

Dans l’antre d’une grotte
Une puissante Stalactite
Et une indolente Stalagmite
Connurent course à l’échalote
Des plus incroyables,
Du moins assez pour que j’en fasse une Fable :

Ainsi, accroché à sa voûte
Notre premier goutte-à-goutte
Cru en effet mettre en déroute
Du second la route :
« Mon pauvre ami, là où je croît
Par an d’un pied
Il vous faut d’une même durée
L’écouler cent fois
Pour en atteindre l’hauteur !
Et si plutôt que de se hâter
Vous pensiez partir à point nommé,
Averti de l’adage rétorqué par coeur
Par votre Fontaine et grimace,
De n’y perdre cette fois la face ! »
Notre basse concrétion de calcaire
D’y demeurer toute débonnaire :
« Des lieux, imitez-en donc le silence…
… De glace !
Nous verrons bien à cette farce
Qui en fera sens ! »…

Un siècle passa
Quand fut découverte l’excavation
De cette folle compétition :
Mais, cette fois,
Impossible du partage
D’en donner à une l’avantage,
Nos deux parties
S’étant en unique colonne réunie…

Je sais, curieuse fin
Mais redonnant, en Fabuliste plus malin,
Force au vieux récit mièvre
De la Tortue et du Lièvre !

Auteur : Val


(Commentaires à venir)

hdfwab12.jpg

(tiré de l'ouvrage édité : Histoires de Fablesl)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License