Le Boisetier et le Tourbier

Retour index : Les Fables


Le Boisetier et le Tourbier

D’une Cigale, chez Jean à ses heures,
Ou avant d’un Hanneton chez Esope l’Orateur,
(Et d’une Fourmi les accompagnants)
Passons sur leurs aventures à ceux les ignorants
Pour refaire la Fable
Si ce n’est d’animaux
Par les métiers occupants nos héros,
Un taiseux Boisetier et un Tourbier affable…

… Cognant sa cognée,
Par la hargne attirant le Maître des Tourbes,
Voilà comment de manière un peu fourbe
Celui-ci s’adressa au Bûcheron affairé :
« Vous me semblez bien fâché avec vos troncs
Pour ainsi suer eaux à saigner leur sève
Sans répit ni trêve
Comme si leur futaie vous avez fait affront ! »
Le Forestier troublé en sa tâche
Moqua son compère faisant relâche :
« Vous devriez de réserves pour l’Hiver
Faire de même avec vos tourbières
Car l’Automne déjà s’essouffle
Sans qu’à l’effort vous n’ayez consenti un seul souffle ! »
La réplique est cinglante
Mais laisse indifférent le dilettante :
« On a déjà vu gisant, malgré sa riche flambée,
Aussi gelé au matin que tout autre mort !
De rondins vous en accumulez trésor
Mais comme les autres ils feront votre bûcher ! »
Ainsi partit l’insolent
Bientôt précédé d’un Vent plein de rage
Qui, en peu de jours, gela tout le marécage
Et avec ses Sphaignes jusqu’au dernier plant…
… Voyant épaisse fumée
L’oisif n’ayant plus que suie dans sa cheminée
Alla alors frapper à la Halle du besogneux ;
Moins vindicatif et pernicieux
Fut heureusement notre Sylviculteur
Que l’Insecte moralisateur
Accueillant le penaud
Toutefois d’un bon mot :

« Souvent on abhorre
Des histoires anciennes
Leur éternelle antienne ;
Mais pour qui les ignore
De répéter inlassablement
Pourtant leurs règles d’or !
»

Auteur : Val


  • Préambule : Où nous retrouvons les Fables moralisatrices et pour toujours contemporaines de la « Cigale et la Fourmi » de Jean de la Fontaine et de « Du Hanneton et la Fourmi » d’Esope.
  • Boisetier : Ancien nom perdu qui désignait les gens ayant métier en rapport avec les Forêts.
  • Halle : Antique lieu de vie chez les Germains ou Scandinaves notamment.
  • Sphaignes : Genre de mousses que l’on trouve notamment dans les Tourbières.
  • Tourbes : Matière épaisse grise ou noirâtre composé de matières en fossilisation, organiques et principalement végétal s’étant formée dans des milieux terreux et humides. C’est un très bon combustible utilisé comme tel depuis fort longtemps. Les Tourbes accumulées forment elles-mêmes une Tourbière.
  • Tourbier : Qui exploite et récolte les Tourbes dans les Tourbières.
hdfwab12.jpg

(tiré de l'ouvrage édité : Histoires de Fablesl)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License