Le Bon, la Brute et le Truand

Retour index : Les Fables


Le Bon, la Brute et le Truand

Certains, par le titre donné à cette Fable,
S’attendront à y trouver héros d’un lointain Ouest…
… Il n’en est rien car c’est à un autre manifeste
Qu’eurent ici rôles nos beaux diables :
Tout commença quand un Paysan,
Bon mais fort avare,
Alla trouver un benêt, son parent,
Brute épaisse et peu réfléchie mais à la force rare.
À ses dires, c’était un désastre !
Que l’orage se déverse des célestes astres
Et jamais il ne sauverait ses ballots d’herbage
Mais surtout ne retrouverait sa bague
Bêtement égarée, et ce n’était pas une blague,
Dans l’une des nombreuses balles de fourrage…

… « Et qu’y puis-je, n’ayant assez de souffle
Pour chasser les nuages
Ni, tapant des mains, faire fuir du tonnerre le baroufle ?! »
Partant, le fermier douta un instant du simplet
personnage…
… Mais notre imposant colosse,
Alors seul, se mit à penser et, prenant chariot,
Avant la première goutte d’eau
Rentra au sec tout le fourrage dans sa fosse !

Evidemment, n’y trouvant trésor,
Son idiotie aurait pu faire morale à ce récit…
… C’était sans compter, voyant son manège et ses efforts,
L’arrivée d’un gredin lui mandant en ami
Quelle tâche avait objet à tant d’ardeur ;
Colportant alors l’aurifère rumeur
Notre Truand, voulut-il venger le nigaud
Ou s’assurer qu’il n’y ait riche anneau,
Mit feu à toute la grange !

Le ciel enflammé de fumées orange,
Les voyants de loin,
Revint ainsi à la hâte notre Terrien
Sommant que s’explique son naïf cousin
Tenant un saugrenu bout de fer cramoisi à la main !
Croyez-le ou non mais le peu malin
Lui tint propos qu’à la fin
Il n’eut qu’aiguille comme gain
À en fouiller toute cette meule de foin…

Pensez-y, vous autres vils hâbleurs,
Quand vous vous ferez menteurs !

Auteur : Val


Aurifère : Qui est à base ou composé d’Or.
Ballot : Petite balle de marchandise issue du terme « Balle » désignant une grosse quantité de marchandise rassemblée en paquet… (La balle est également l’enveloppe de certains grains de céréales).
Baroufle : Fort bruit.
Fenil : Nom donné au lieu où l’on conserve du Foin.

prix_p11.jpg

(tiré de l'ouvrage édité : Le Fablier de Val)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License