Le Catoblépas

Retour index : Les Fables


Le Catoblépas

Si chez les Hommes on décompte
Nombre de farfelus,
Il est, en premier le Dahu,
Chez les Animaux et Êtres de Contes
De pareils drôles de Zèbres,
Enfin si on me permet cette expression célèbre…

Arrêtons-nous ainsi sur le Catoblépas,
Créature proche du Buffle
Mais qui levant le mufle
Et pour qui s’y trouve en face
Vaut d’être foudroyé par la mort !
Toutefois, ironie du sort,
La pauvre bête
A si pesante la tête
Qu’elle ne peut du sol la soulever
Et avec nul par ce fait
Croiser son terrible regard !

Etrange histoire
Colportée jadis par Pline l’Ancien,
Fameux érudit Romain,
Et qui demeura longtemps à tous plausible…


Quoique moins risible
Que celle de nos jours
Voyant, à nouveau chez nous autres, toujours
Nombre de baisser le cou
Au passage de leurs édiles
Par crainte s’ils ne se montrent serviles
De se faire mal voir pour le coup !

Auteur : Val


(commentaires à venir)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License