Le Château de cartes

Retour : Le Fablier d'Or

  • Auteur : David Claude

Le Château de cartes

Un délicat souffle de vent fit table rase
D’un château de cartes, solide à sa base :
Du moins croyait-on telle sa fondation…

Souvent tel est l’amour que l’on dit véritable :
Il s’écroule comme le château de la fable
Dès que souffle une nouvelle passion !

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License