Le Colibri et le Tatou

Retour index : Les Fables


Le Colibri et le Tatou

Certes la légende est connue
Ou du moins déjà entendue
Mais ici la chute
Visera à éviter du récit la rechute…


Bref, un jour en Amazonie
Se déclara terrible incendie
Ravageant toute la forêt :
Affolés,
Insectes et Reptiles
Se surent condamnés face au péril
Quand Jaguars ou plus lents animaux
Ne donnèrent pas cher de leur peau…
… Vint alors un Colibri
Qui, dans son bec,
Jeta sur le feu une lampée d’eau
Puisée dans un ru tout aussi maigriot ;
Aussitôt, le mettant en échec,
Un Tatou de railler le si naïf esprit :
« Idiot, crois-tu ainsi mettre à terre
Ce qui est issu des enfers ?! »

Je sais, à ce point de l’histoire
Vous attendez, justifiant sa part,
Que notre volatile somme toute
Démontre que les Océans se forment goutte à goutte…
… Erreur, celui-là renversant le tout :
« Oui tu as raison, pour le coup
Je puis fuir le brasier à tire d’ailes…
… Quand à toi, prie la pluie qu’elle tombe du ciel ! »

Seuls les sots
Croient aux héros

Auteur : Val


(commentaires à venir)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License