Le Désert et son mirage

Retour index : Les Fables


Le Désert et son mirage

Chez les Touaregs
Il est un adage
Voulant qu’il soit peu sage
De traverser le reg
Sans Chamelle : rustre métaphore
De l’Homme qui sans une Femme
Souvent égare son âme…


Une règle d’or
Qui ne fut entendu
Ici d’un entêté hurluberlu
N’ayant plus qu’à boire
La lie de son désespoir :
Pourtant soudain de reprendre espoir
À l’apparition encore floue d’une source
Paraissant d’eau douce !
Mais mis au courant de l’histoire,
Voilà peu, d’un éclair
Ayant foudroyé un pauvre hère
Pareillement perdu dans un désert,
Même s’il était plus vert
Que celui-ci recouvert de sable,
(L’idiot se mettant à couvert
Sous un arbre… Paratonnerre !)
De ne vouloir ainsi en refaire la Fable :

Car il en était sûr, c’était là un mirage !

Alors notre curieux personnage,
Convaincu à rebours
De trouver le reflété cours,
D’en rebrousser le chemin…

Ce qui fut peu malin
L’éloignant de ce véritable Oasis
Capable d’étancher toute soif par ses délices !

Des autres et leurs expériences
Il faut y prêter sens :

Mais à ne jamais les mettre en doute
Voyez parfois qu’on a pire déroute
À risquer
De ne s’en assurer

Auteur : Val


Chamelle : La femelle du Chameau, allons !
Oasis : Un Oasis est un lieu trouvé dans le désert alimenté d’une source d’eau et entouré de végétations. Souvent aménagé par la main de l’Homme, il en demeure des naturels comme celui caché en Ennedi au Tchad renfermant dans ses eaux d’étonnants Crocodiles. Les Oasis sont souvent entourés de légendes à leurs propos et aux esprits des eaux que l’on considère sacré.
Mirage : Illusion d’optique formée par la chaleur et qui élabore une image quelque fois projeté depuis un lieu distant bien réel.
Paratonnerre : Ingénieux dispositif inventé par Benjamin Franklin qui permet en cas de foudre proche de l’attirer sur une tige métallique. En fait il faudrait parler de « Parafoudre », terme ayant toutefois une autre définition, pour être correct.
Touareg : Le célèbre peuple Berbères de nomades vivant dans le Sahara et ses environs. On les connaît également sous le nom d’« Hommes Bleus » en référence à leur chèche de cette couleur.

ddhcou10.jpg

(tiré de l'ouvrage édité : Drôles de Fables)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License