Le Joueur de Cornemuse et le Bouc

Retour index : Les Fables


Le Joueur de Cornemuse et le Bouc

Arrivé en un alpage pentu
Un musicien, plutôt hurluberlu,
Y trouva un fort Bouc
Dont il avait négocié le prix
Et qui par ses mots le lui dit :
« Mon ami, je viens depuis le Souk
Où ton maître, un malotru,
M’aura ravi tous mes écus
Pour que licol je te passe au cou
Comme l’exige ce que tu m’as coûté en sous ! »
Le Bovin demeure suspicieux
Et soupçonne d’autres intentions à ce pâtre scabreux :
« Moi, vendu !
Avant toi d’autres parvenus
Ont aussi cru,
M’entendant parler, qu’ils en monnaieraient la vertu…
… Ils seront repartis déçus
Car, même la langue pendue,
Promesse je tiens, et elle sera tenue,
Qu’alors mis en foire, nul n’en verra la berlue ! »
S’il parlait bien, la bête bourrue
Béguetait toutefois toujours la même rime.
« Je laisse à d’autres tes tours et mimes
Car ce sont de tes viscères, mis à nues,
Dont j’ai besoin pour faire jeu
De mon instrument à Vent ! »
Voyant le biniou, l’animal fait alors aveu :
« J’ai l’estomac, dans les talents,
En rien fait qui s’y trouve secret.
En outre, m’ouvrant les flancs,
Tu n’y entendrais pas plus de chant,
Ainsi retournés,
Gorgés de sang et pour finir trop noués ;
Si tu veux avoir timbre enchanté
Fi de la peau de ta cornemuse
Préfères-y vocalise
De ces douces cordes exquises
Que sont ici les herbes arrosées des larmes même des
Muses ! »
Et que fit notre Cornemusier
Qui d’une Coque eut pourtant déjà la mésaventure ?
Las de chercher la mesure
Dit-il : « C’est assez ! » ?
Non, messire, l’idiot brouta !
Alors notre Bovidé le chassa
D’un bon coup de cornecul
Ce dernier dévalant aussitôt l’escarpé talus…

Il en est ainsi
Pour qui des vessies
Les prends pour des lanternes
Entre-autre baliverne !

Auteur : Val


Berlue : A l’origine, une manifestation altérée de la vue puis par analogie une expression, « Avoir la berlue », désignant une vision imaginaire pris un instant pour une apparition (ou être éberlué).
Biniou : La Cornemuse Bretonne.
Cornecul : Désigne quelque chose d’amusant et ici en sus un jeu de mot avec notre Bouc fait de ses cornes et de notre musicien, de son c… !
Cornemusier : Qui joue de la Cornemuse.
Muses : Dans la Mythologie Grecque ce sont neuf filles ayant pour père Zeus et qui symbolisent et incarnent des états poétiques. On parle de Muses pour en appeler à l’inspiration créatrice, notamment musicale ou littéraire.
Souk : Marché forain des pays Arabes.

prix_p11.jpg

(tiré de l'ouvrage édité : Le Fablier de Val)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License