Le Marteau et l'Enclume

Retour index : Les Fables


Le Marteau et l'Enclume

Il faut battre le fer
Quand il est encore chaud

Voilà morale dont, de cette Fable, les deux héros
Auraient du savoir que faire…
… Ainsi une lourde Enclume
Au poids loin de la plume
De ne plus supporter
Par un Marteau d’être martelée,
Ses coups répétés et résonnants
À chaque fois l’assommant.
« Par pitié, de votre table
Cessez donc de la mienne
De la frapper toujours de cette antienne :
Préférez la panne, cela sera déjà plus aimable. »
Notre Masse reste, un comble, de marbre :
« Gardez vos nerfs d’acier
Au lieu de vous lamenter ;
De mon manche taillé dans l’arbre
Je n’en suis tenu que du Forgeron
Et n’exécute là que la volonté de ce Tâcheron
Me plaignant d’être pareillement cabossé
Heurtant votre surface bosselée ! »
De la grosse Bigorne
Accusant le Maillet
De lui percer tympan et osselet
Et ce dernier de lui reprocher de dépasser les bornes,
Vint pour les départager
Une pauvre Faucille
Ecoeurée de leurs bisbilles,
Elle d’en être coincée
Entre les deux :

« Moi, en terres Slaves, qui du servage
Ait eu en un triste âge
Même drapé symbole que le vôtre Monsieur,
Ayez, et vous aussi Madame,
Assez de grandeur d’âme
Pour penser, ainsi
Pris,
Que le tenaillé
En votre étau
Se sait de vos idéaux
Le simple jouet ! »

Auteur : Val


Antienne : Discours ressassé sans cesse.
Bigorne : Partie en pointe à chaque extrémité d’une enclume servant au Chaudronnier à former ses pièces de métal.
Panne : Terme technique désignant la partie de la tête du marteau la plus effilée.
Table : Ce terme technique désigne à la fois la partie large de la tête du marteau mais aussi de la surface plane d’une enclume.
"Tympan et Osselet" : Référence au fait que l’on trouve dans l’oreille le terme d’enclume.

prix_p11.jpg

(tiré de l'ouvrage édité : Le Fablier de Val)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License