Le Retour de Flamme

Retour index : Les Fables


Le Retour de Flamme

On dit que l’Histoire se répète
Et recommence sans cesse…
… Mais des Tempêtes
Et de la Nature maîtresse,
Rien à faire,
Les Hommes toujours craignent des airs
Qu’ils tombent sur eux !
Pour qui s’en souvient, voilà peu,
Il fut Volcan de l’étrange Islande
Mis ainsi à l’amende
Pour avoir cracher, la vile Salamandre,
Ses cendres
Au travers des cieux,
Clouant au sol leurs évoluées montgolfières !
Alors de l’incendiaire
Que n’a-t-on entendu en son lieu.
D’abord son nom, Eyjafjallajökull,
Qu’on moqua comme imprononçable :
D’être inculte à en faire vocable
Valait-il qu’on le refoule ?
Puis il fut maudit d’occasionner tant de gêne :
Voilà sidérant camouflet
Pour qui, avant l’humanité et sa scène,
Exultait déjà ses fumées…
… Bref, on l’aura compris,
On fit drame et furie
Là où l’on aurait du faire humilité
Face à Puissance sacrée.

Enfin, le temps faisant
Et le monstre s’éteignant,
Invectives à leur tour s’estompèrent
Chacun retournant à ses affaires…
… Mais leçon fut-elle apprise ?
À nouvelle éruption
Feindrait-on encore l’incompréhension
Ou la surprise :

Quand l’orage tonne,
Sa foudre toujours étonne !

Vint ainsi Grimsvoetn, frère
De notre désormais sage cratère,
En plus active colère :
Fit-on cette fois bonne guerre
De le respecter en vainqueur ?
Toujours pas : À ce mal faiseur
On trouva complice…
… Le Vent le guidant avec vice !

Auteur : Val


Le Grimsvoetn et l’Eyjafjallajökull sont des Volcans Islandais ayant par leur activités et fumées contrariés la circulation aérienne d’une partie de l’Europe.

hdfwab12.jpg

(tiré de l'ouvrage édité : Histoires de Fables)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License