Le Sage et la Lune

Retour index : Les Fables


Le Sage et la Lune

Quand le Sage pointe la Lune,
L’idiot regarde son doigt…

… Du connu adage, de bon aloi
Pour qui en ont les lacunes,
On oublie que ceux désignés ainsi par Lao Tseu
De savoir, à son époque, en avaient parfois peu
Pour à son omniscience
Y trouver quelques bons sens

Jugeons plutôt de nos jours
Qu’il est bien plus effarant
Que désormais beaucoup, même le sachant,
Continuent pourtant à la cour
De celui qui y règne en Roi
En suivre l’éclat,
Y espérant merveilles,
Alors qu’il n’est cependant pas plus Soleil !

Auteur : Val


  • Lao Tseu : Maître et Sage légendaire de Chine qu’on prête comme contemporain de Confucius et à qui on prête l’adage du début de la Fable.
hdfwab12.jpg

(tiré de l'ouvrage édité : Histoires de Fables)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License