Le Singe illuminé

Retour index : Les Fables


  • Fable dans le cadre d'un exercice portant sur l'illustration des sept pêchés capitaux, ici l'Orgueil

Le Singe illuminé

Un jour, un Singe,
Sans doute se triturant trop les méninges,
Eut soudaine révélation
Pour éclairer les siens
Et mettre fin
À leurs primaires gesticulations :
Grimpant au plus haut d’un Baobab
Il y trouverait leur divin Nabab
Et de ses sages apologues
Leur en remettrait le décalogue !

Encore à jeun,
Longtemps le peuple de Macaques
Attendit donc le retour du mégalomaniaque
Qui revenant sans autre pain
Que les cosses peinturlurées
D’étranges écritures du calebassier
S’en retournèrent à leurs Bananiers,
Bien trop affamés
Pour écouter les palabres
D’un illuminé à peine descendu de son arbre…

… Vexé et les traitant d’impies,
Celui-là aurait du pourtant de son pays
Savoir que nul n’en est prophète
Et faire meilleure tête
Que sa vilaine grimace
D’avoir, outre perdu la face,
Trouvé à sa divine loi écueil
Pour qui en a pêché… d’Orgueil !

Auteur : Val


Baobab : Arbre étonnant, symbole du Sénégal, trouvé essentiellement en Afrique et typique de la savane.
Calebassier : Ancien nom du Baobab, désormais abandonné.
Décalogue : Les Dix commandements qui auraient rapportés de Dieu par Moïse.
Nabab : Terme ancien qui désignait une éminence ou un seigneur.
Orgueil : Comme pêché capital, le vice tendant à se penser avec mépris plus à même que les siens.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License