Les quatre coins du monde

Retour index : Les Fables


Les quatre coins du monde

J’avais narré en son temps
L’histoire peu banale d’un Errant
Ayant défié le Destin,
Entêté quand à son chemin
Ne l’emprunter que tout droit !
Le naïf n’y dévia d’un pas
Ne se rendant compte que cette voie
Le ramenait toujours au même endroit,
La Terre étant ronde…

Folie de notre monde
Un autre, de ce dernier, partit en découvrir
Et ce n’est pas pour rire,
Les quatre coins !
La Destinée pris à son tour alors soin
De l’en dissuader :
« Voilà belle méprise
À cette inconsidérée entreprise,
D’angles, depuis Hypatie jusqu’à Galilée,
Sachant qu’en est dépourvue notre sphère ! »
Les arrondir n’y suffit en rien, le fier
Exhibant pour sa quête folle,
Une boussole :
« Du Nord à l’Est,
Du Sud à l’Ouest,
Point d’autre cardinal
Pour route principale ! »
Fort de sa thèse hérétique
Ainsi l’excentrique
D’évoluer en cercles concentriques
Depuis les tropiques
Jusqu’au plus arctique des deux Pôles…

Qui, y arrivant le drôle,
Comme l’aiguille de son outil
Sombra alors dans une même folie !

Si les hurluberlus
Ont au moins une vertu,
C’est bien par leurs illusions
De nous empêcher de tourner en rond…

Auteur : Val


Référence en début d’ouvrage « L’Errant et le Destin »…
Cardinal : Point sur une boussole désignant une direction.
Galilée : Astronome Italien célèbre ayant permis de repousser l’obscurantisme concernant la place de la Terre dans l’Univers entre-autre grandes avancées…
Hypatie : Hypatie d’Alexandrie était une savante Grecque, très belle et ayant œuvrée à la connaissance, faisant sa renommée. Jugée Païenne, elle fut horriblement massacrée par les Religieux d’alors.

ddhcou10.jpg

(tiré de l'ouvrage édité : Drôles de Fables)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License