Petite Sisyphe

Retour index : Les Fables


Petite Sisyphe

Une Fourmi, poussant une graine,
S’était mise en bien grande peine
À l’assaut d’une butte ;
Tout autant butée, elle menait la lutte,
Même si d’un Bousier tête en l’air
Elle avait eu vent de pareille misère
Quand à chaque assaut
Sa boule de purin retombait de haut…

Pourtant, déterminée et maline,
Soudain, le sommet de la colline !
Mais aussi sotte
Que notre porteur de crotte,
Voilà son précieux trésor
De connaître mauvais sort,
Dévalant l’autre pente pour en contrebas
Se perdre dans un bois !

Parfois, des plus glorieux atours,
Mieux vaut préférer leurs contours

Sur une accroche de David Claude

Auteur : Val


(commentaire à venir)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License