Rêve d'ailleurs

Retour index : Les Fables


Rêve d'ailleurs

Souvent, d’un lieu
On en rêve d’un bien mieux…
… Mékong au pays Khmer,
Brulant alors dans la chaleur d’un désert ;
De vieilles Lunes, aveuglé par trop de Soleil ;
De monts, n’allant que par vaux ;
Muet, simplement d’y retrouver mots,
Ou la nuit, d’une seule lueur qui encore veille…

Ainsi attire le lointain
Comme le marin
Charmé par le chant des mers
S’arrache à la terre :
Moi aussi, l’âme-en-peine,
Je cédais à de telles Sirènes
Et longtemps de leurs chimères
J’en poursuivis les traces
Laissées quand elles passent
Mais, amer,
Je m’aperçus bien las
Que mes empreintes de pas
N’en formaient que de nouvelles…

Du moins, chassant leurs faux-espoirs,
Jusqu’à croiser d’une Fée le regard
Dont l’éclat, malgré la couleur du ciel,
Depuis et pour toujours
Illumine le mien de son amour :

Ici ou ailleurs
Il n’en reste aucune saveur
Si d’un autre coeur
On n’en partage les quelques bonheurs

Auteur : Val


  • Mékong : Le mythique fleuve d'Asie du Sud-Est.
  • Khmer : Ancienne langue et civilisation notamment du Cambodge.
ddhcou10.jpg

(tiré de l'ouvrage édité : Drôles de Fables)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License